AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous soutenons pleinement l'action entreprise par W.R.S Radio que vous trouverez sur http://wrs.monsiteradio.com

Partagez | 
 

 Année 1954

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 45
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Année 1954   Dim 27 Juin - 16:39

1954


La population musulmane de l'Algérie est de 8 760 000 habitants musulmans, il y en avait, moins de 1.500.000 en 1830, les non musulmans sont au nombre de 980 000.
- Il y a 23.000 km de routes à grandes circulations et 4.000 km de voies ferrées, il n'y en avait aucune en 1830.
- Il y a 3.500.000 hectares cultivés contre 1/2 million en 1830.
- La scolarisation des enfants musulmans dans le bled est d'environ 15% et concerne surtout les garçons.

16 Janvier : - Prise de fonction du Président de la République René Coty.

8 Mars : - Début de l'offensive Vietminh contre Dien Bien Phû.

10 Mars : - Découverte d'un important gisement de gaz naturel à In Salah, au Sahara.

31 Mars: - En Indochine la colonne « Crève-cœur » avec à sa tête le commandant Godard (colonel, il sera condamné à mort par contumace pour sa participation au putsch en avril 1961) tente de porter secours à la garnison de Dien Bien phû.

7 Mai : - A 17H30, après une résistance héroïque, le camp retranché deDien Bien Phû en Indochine, tombe aux mains du Vietminh.

30 Mars : - Après l'éclatement du parti de Messali Hadj les « 9 chefs historiques » fondent le CRUA qui va devenir le FLN.

3 Juin : - Mohamed Boudiaf, responsable du MTLD devient le premier Président du CRUA. Après l'indépendance, il vivra en exil, en France puis au Maroc, avant de revenir au pouvoir en Algérie, comme Président et d'y être assassiné.

18 Juin : - Investiture du Gouvernement Mendés France.

7 Juillet : - Mendes France, déclare, que si la conférence de Genève échoue, il enverra le contingent en Indochine.

20 Juillet : - Accords de Genève, qui mettent fin à la guerre d'Indochine et partage le Vietnam en deux.

1 Août : - Le général Cherrière prend ses fonctions de Commandant en chef de l'Armée en Algérie.

9 Septembre : - Violent tremblement de terre dans la région d'Orléansville (aujourd'hui El Asnam) faisant 1 450 morts, et de nombreux blessés et sinistrés.

10 Octobre : - Dans une maison de « Climat de France », au dessus de Bab el Oued, 6 des 9 chefs historiques, de la révolution algérienne, (Rabah Bitat, Mostefa BenBoulaid, Mourad Didouche, Mohamed Boudiaf, Belkacem Krim et Larbi Ben M'Hidi), transforment le CRUA en FLN, créent l'ALN et décident de la date du déclenchement de l'insurrection pour le 1° Novembre, puis vont se faire photographier en groupe avenue de la Marne à Bab el Oued. Les 3 autres chefs historiques (Mohamed Khider, Ahmed Ben Bella et Hocine Aït Ahmed) sont au Caire.

29 Octobre : - A la préfecture de Constantine les Sous préfets, Administrateurs et Maires signalent qu'ils ne possèdent aucun indice d'un soulèvement proche.

30 Octobre : - Effectifs de l'armée en Algérie 56.000 hommes. Il y a aussi 2.300 gendarmes, pour une population de 10 millions d'âmes alors que la France, peuplée de 40 millions d'habitants, et 5 fois moins étendue, compte 43.700 gendarmes.

31 Octobre : - Le Préfet Vaujour averti la X° Région Militaire que des attentats vont être commis dans les 48 heures.
- Un peu avant minuit, les premières bombes explosent, mettant en alerte les militaires, ce qui empêchera, les assaillants de certaines casernes, dont celle de Boufarik, d'emporter toutes les armes.
- Un peu avant minuit, François Laurent 19 ans, un Européen d'Algérie, est la première victime civile, de la rébellion, il est tué devant la gendarmerie de Cassaigne, dans l'Oranie.

1 Novembre : - De nombreux attentats sont perpétrés, dans toute l'Algérie, faisant des dégâts matériels et 7 morts :
- Dans les Aurés, un instituteur métropolitain, Guy Monnerot qui vient d'arriver de France, avec sa femme, institutrice également, est tué, son épouse 21 ans, grièvement blessée, survivra a ses blessures. Un Notable Français musulman, le Caïd Hadj Sadok, qui voyage dans le même car que les instituteurs est lui aussi tué par les rebelles.
- Comme un symbole, les trois premières victimes civiles (Morts pour la France) du FLN sont : François Laurent, un Pied-noir, Guy Monnerot un Métropolitain et Hadj Sadok un Indigène musulman.
- Les 5 premiers, morts pour la France, militaires, : Pierre Audat Chasseur, appelé, du 9° RCA et Eugène Cochet brigadier chef, appelé, du 2/4°RA sont tués à Batna, André Marquet appelé du 4°RA et le Lieutenant Darneaud des Spahis sont tués à Kenchela, Haroun Ahmed Ben Amar, un agent de police est tué à Dra El Mizan.
- Au Caire, la voie des Arabes, une radio pro FLN, proclame : « L'Algérie est retournée à la lutte pour la liberté de l'Islam ».

Suit une proclamation du FLN qui se termine par :

2 Novembre : - Dans son éditoriale, Alger Républicain, le journal du Parti communiste algérien, traite les responsables de la « Toussaint tragique » de « provocateurs, » de « semeurs de paniques, » de « poignée d'agitateurs inconscients ou corrompus » et termine en exhortant les autorités à « faire appel aux masses pour anéantir la rébellion, seule façon d'attaché ce pays à la France »…. Quelque mois plus tard, le PCA se ralliera au FLN.

3 Novembre : - La justice déclare qu 'en cas d'accrochage (on est en temps de paix) les soldats devront ensuite être entendue par un juge d'instruction.
La répression des émeutes de 1945 avaient été rendu possibles par le fait qu'elles s'étaient produites en temps de guerre, sous les lois qui étaient encore en vigueur et qui furent ensuite abrogées.

4 Novembre : - Une opération militaire, est montée dans les Aurès, pour dégager Arris et Foum Toub, encerclées par les rebelles du FLN.

5 Novembre : - Messali Hadj fonde le MNA.

6 Novembre : - Le car assurant la liaison entre Camp du Maréchal et Dellys est mitraillé par le FLN tuant plusieurs civils.

7 Novembre : - François Mitterand, Ministre de l'Intérieur déclare : « L'Algérie c'est la France; des Flandres au Congo, une seule loi, une seule nation, un seul parlement. C'est la constitution et c'est notre volonté… »

10 Novembre : - Les premiers slogans nationalistes apparaissent sur les murs d'Alger, ce sont :

« VIVE LE FLN » ou « MNA » -
« MESSALI HADJ »
« ALGÉRIE ALGÉRIENNE »
et le célèbre
« LA VALISE OU LE CERCUEIL »

Certains sont écrits, à la manière de l'écriture arabe, avec lecture de droite à gauche et les lettres inversées.

12 Novembre : - Pierre Mendés France (président du Conseil), déclare à l'assemblée nationale : « Les départements algériens constituent une partie de la République française. Ils le sont d'une manière irrévocable. Jamais la France, aucun gouvernement, aucun parlement français ne cédera sur ce principe fondamental. »
- François Mitterrand, Ministre de l'intérieur déclare : « Je n’admets pas de négociation avec les ennemis de la patrie. La seule négociation c'est la guerre. »

29 Novembre : - Premier accrochage important, (combats d'une dizaine d'heures) dans la région d'Harris (Aurès), bilan 4 tués et sept blessés, dont un officier du coté des parachutistes du 18° RCP, 23 morts, dont le chef Grine, et 18 prisonniers du coté des rebelles.

30 Novembre : - La justice demande l'autopsie des cadavres de l'accrochage du 29 novembre.

31 Novembre : - Les appelés qui ont participé à l'accrochage du 29 novembre sont interrogés par un juge, qui leurs demande : « Avez vous bien fait les sommations d'usage avant d'ouvrir le feu. » puis : « Était-il indispensable d'utiliser un fusil mitrailleur. » !!!

1 Décembre : - Effectifs de l'armée 76.000 hommes Commandés par le général Cherrière.

7 Décembre : - Messali Hadj, en résidence surveillée aux Sables-d'Olonne, qui vient de créer le MNA, laisse entendre à ses fidèles que c'est lui qui a déclenché l'insurrection du 1 novembre 1954.

10 Décembre : - François Mitterrand (ministre de l'intérieur) précise à propos de l'Algérie : « Il s'agit de préserver l'unité de la nation. La République réunit la métropole, l'Algérie et les départements d'outre-mer. »

22 Décembre : - Mesures de police en Algérie et en métropole auprès des militants du MTLD.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
 

Année 1954

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Année Spéciale ou Master pro ?
» IUT Saint-Cloud DUT Année Spéciale - admissions 2009
» Tenues des pilotes années 60 en Polynésie...
» photos de LEVERD Georges année 1966 a 1974 (parti 1)
» Joyeux Noel et Bonne Année 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le coin des Anciens :: Période AFN 1952 - 1962-