AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous soutenons pleinement l'action entreprise par W.R.S Radio que vous trouverez sur http://wrs.monsiteradio.com

Partagez | 
 

 Année 1955

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 45
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Année 1955   Dim 27 Juin - 17:16

1955


19 Janvier : - Opération « Véronique » dans le djebel Amar-Khadou au nord des Aurès.

20 Janvier : - Mourad Didouche, chef historique du FLN, et Chef du maquis Nord Constantinois, est tué à Condé-Smendou au cours d'une attaque contre un poste militaire.

22 Janvier : - Abane Ramdane qui vient d'être libéré de prison, rejoint le FLN. Il sera assassiné au Maroc, en décembre 1957 par ses pairs.

23 Janvier : - Opération « Violette » dans les djebels Tizé et Fouchi au sud des Aurès.

31 Janvier : - Le nombre des attentats commis sur les personnes par le FLN s'élève à 420 pour toute l'Algérie.

2 Février : - Plusieurs chefs, musulmans, de mechtas sont tués par le FLN, car ils représentent l'administration française.

6 Février : - Chute du Gouvernement Mendés France

9 Février : - Ben Boulaid, un chef rebelle, est arrêté à Ben Gardane à la frontière Tuniso- Libyenne.

10 Février : - Le navire Athos, (il sera arraisonné quelques mois plus tard) débarque de l'armement moderne pour les maquis FLN, à Nador au Maroc espagnol.

15 Février : - Jacques Soustelle, Gaulliste de gauche, arrive à Alger (avec l'aval du général de Gaulle) pour prendre ses fonctions de Gouverneur Général de l'Algérie, en remplacement de M. Léonard, il y est, fraîchement, accueilli par les européens d'Algérie, qui l'accusent de vouloir brader l'Algérie.

16 Février : - Les effectifs de l'armée de terre s'élèvent à 73 700 hommes et 5 700 gendarmes.

23 Février : - Investiture du Gouvernement Edgar Faure.

27 Février : - Rabah Zerrari, qui deviendra le commandant Azzedine, est surpris en train de s'attaquer au coffre fort de l'usine Caterpillar où il travaille comme soudeur, au chalumeau, il parvient à s'enfuir et rejoint un maquis FLN de la région de Palestro.

3 Mars : - Jacques Soustelle, le nouveau Gouverneur, comprend l'erreur commise par la dissolution, des bureaux des affaires indigènes en 1871 et les réactive, sous le nom de SAS. Prés de 700 seront immédiatement opérationnelles.

9 Mars : - Création des Unités Territoriales. Ce sont des réservistes résidants en Algérie, constitués en unités armées qui, à raison, d'une journée tous les 10 jours ou 10 jours tous les 4 mois, sont affectés à des taches de contrôle, de protection, ou à des opérations pour les plus jeunes.

23 Mars : - Rabah Bitat est arrêté.

28 Mars : - L'armée se dote d'hélicoptères lourds, invente l'héliportage, ce qui va modifier les techniques de lutte contre les rebelles, le colonel Brunet, imaginera ensuite l'armement des hélicoptères.

1 Avril : - L'état d'urgence est proclamé en Grande Kabylie et dans les Aurès.

6 Avril : - Messali Hadj, le fondateur du MNA qui est en résidence surveillée, est transféré de Belle île en mer à Angoulême.

22 Avril : - Ali la pointe, (natif de Pointe Pescade) futur adjoint de Yacef Saadi, s'évade du chantier de travail de Damiette, prés de Médéa où il purge une peine de détention pour tentative d'homicide.

6 Mai : - Messali Hadj, qui se trouve en résidence surveillé, est libéré, mais interdit de séjour en Algérie.

15 Mai : Devant l'importance des effectifs du FLN dans les Nemencha (Aurès), l'armée française se retire de cette zone, où règne l'insécurité.

16 Mai : - Sur intervention du Maire d'Alger, Jacques Chevalier, onze détenus FLN, dont Ben Khedda, futur Président algérien, du GPRA (Juillet à Août 1962), arrêtés après les attentats du premier novembre 1954 sont remis en liberté provisoire.

18 Mai : - Le Conseil des ministres autorise les bombardements aériens en Algérie.

21 Mai : - Décret autorisant le rappel des réservistes (Rappelés), résidants en Algérie.

23 Mai : - Au cours d'une réunion, dans un hôtel de Zurich en Suisse, Mohamed Boudiaf, Yacef Saadi et Ali Mahsas décident de renforcer les commandos anti-MNA et de liquider physiquement tous les responsables MNA y compris Messali Hadj.

24 Mai : - Six Hussards parachutistes, Gabet, Barbet, Crottu, Coquet, Melous et Gouvri, prisonniers du FLN, s'évadent après avoir assommé leurs gardiens.

25 Mai : - Au cours d'une embuscade prés de Guentis (Aurès) l'Administrateur, Maurice Dupuy, le lieutenant Guillomot, les caporaux Brun et Habib, le cavalier Brakni et le 2° classe Cazeau sont tués et leurs corps retrouvés, mutilés.

28 Mai : - Le Car Tizi-Ouzou - Boghari est mitraillé par le FLN faisant plusieurs morts et blessés parmi les passagers musulmans.

2 Juin : - La 2° Division d'Infanterie Mécanisée arrive en Algérie et s'installe en Grande Kabylie, elle sera ensuite remplacée par la 27° DIA.

7 Juin : - Yacef Saadi est arrêté à Orly. Il est transféré à Alger puis relâché par la DST qui pense l'utiliser comme « indic », en fait il ne « donnera » que les noms des Messalistes notoires (MNA) de l'Algérois.

11 Juin : - A Hussein Dey, un commando de contre terroristes européens mitraille le car assurant la liaison entre Alger et la Grande Kabylie faisant plusieurs blessés parmi les passagers musulmans.

15 Juin : - Le général Lorillot prend ses fonctions de Commandant en chef de l'Armée en Algérie, en remplacement du général Cherrière.

17 Juin : - 7 bombes FLN explosent à Philippeville, faisant de nombreux morts et blessés parmi la population civile.

18 Juin : - Pour « commémorer » cette date, appel du 18 juin du général de Gaulle, le FLN provoque une vague d'attentats à Philippeville, faisant de nombreux morts et blessés parmi les civils.

20 Juin : - Le Comité Central du PCA se réunit secrètement à Bab el Oued, qui est un fief communiste, et décide l'engagement des communistes dans la lutte armée aux cotés du FLN.
- Arrestation de Paul Caballero, secrétaire général du PCA pour collusion avec le FLN.

2 Juillet : - Le général Massu arrive à Alger, venant de Tunisie.

5 Juillet : - Le 8° Spahis quitte Saigon pour Alger où il arrivera le 25 juillet.

30 Juillet : - A Paris, manifestation, organisée par le FLN, à l'occasion de l'Aïd-el-kébir, qui tourne à l'émeute, dans le quartier de La Chapelle.

31 Juillet : - Création d'un nouveau département en Algérie, celui de Bône, ce qui porte à 5 le nombre de départements algériens, (Alger, Bône, Constantine, Oran et celui des Oasis et de la Saoura), le décret sortira le 5 août 1955.

1 Août : - Effectifs de l'armée 145.000 hommes

5 Août : - L'armée réoccupe les Nemencha (Aurès), qu'elle avait quitté le 15 mai.

6 Août : - La loi du 6 août 1955 confère aux militaires participant aux « opérations de sécurité et de maintien de l'ordre en Afrique du Nord » les mêmes droits qu'à ceux qui ont participé à des conflits antérieurs, à la notable exception de la carte du combattant qui leur est refusée.

20 Août : - Plus d'un millier d'émeutiers encadrés par le FLN attaquent Philippeville en plein midi, devant la riposte des militaires ils sont obligés de se replier en laissant 134 morts et 300 blessés.
- Massacre de civils européens à la mine d'El-Halia, à environ 30 k de Philippeville, (35 morts 15 blessés 2 disparus, hommes femmes enfants), par le FLN, qui a obligé, sous la menace, les ouvriers musulmans de la mine à y participer, les appelés du contingent arrivant au secours des civils, feront 58 prisonniers et 83 tués parmi les assaillants.
- D'autres centres importants sont attaqués par les rebelles du FLN, ce qui portera le nombre des civils tués, à un total de 150.

22 Août : - Suite aux affrontements des 20 et 21 août, un grand nombre de participants, FLN, arrêtés les armes à la main sont fusillés.

24 Août : - Décret rappelant les disponibles des classes 52 et 53.

29 Août : - Maintien sous les drapeaux de la classe 1954, le service militaire reste à 18 mois mais les appelés sont maintenus sous les drapeaux et deviennent ADL (Au Dessus de la Durée Légale), ils perçoivent la paye d'un engagé. Certains feront jusqu'à 32 mois, les plus « chanceux » 27 mois. Les mineurs de fond, eux, ne font que 18 mois, car on a besoin d'eux à la mine.

3 Septembre : - Le PCA est interdit en Algérie

11 Septembre : - Premiers affrontements, gare de Lyon à Paris, entre CRS et manifestants s'opposants au départ pour l'Algérie, des premiers rappelés.

20 Septembre : - La 27° DIA, arrive en Algérie et s'installe en Grande Kabylie, en remplacement de la 7° DIM.

24 Septembre : - Edgar Faure (président du Conseil), déclare dans une allocution radiodiffusée : « Tout l'honneur de la France, comme sa mission humaine, nous impose, sans équivoque et sans réticence, de garder l'Algérie à la France et dans la France. » puis « Notre but est de parvenir à l'intégration complète de l'Algérie ».

25 Septembre : - Dans les Aurés une opération, permet de mettre hors de combat, prés de Djorf, 150 rebelles FLN commandés par Chihani Bachir, qui sera exécuté le 25 octobre, par ses pairs qui l'accusent d'incompétence.

30 Septembre : - L'Assemblée générale de l'ONU vote l'inscription à l'ordre du jour de l'affaire algérienne.

1 Octobre : - Dans la revue « Communauté Algérienne » Albert Camus déclare à propos du conflit algérien : « J'ai mal à l'Algérie comme d'autres ont mal aux poumons ».

2 Octobre : - Dans son numéro 8, « Liberté » l'organe clandestin du PCA reproduit une réponse d'un dirigeant du FLN à Francis Jeanson, à propos d'une question sur la politique du FLN : « L'islam ne peut pas s'épanouir sous le colonialisme; pour certain ce peut être une raison de plus d'agir.
Nous accepterions un israélite, un protestant, un catholique, pourvu qu'il soit décidé à lutter pour la libération nationale et qu'il accepte le programme du Front et uniquement ce programme ».

3 Octobre : - Un commando FLN, de 10 hommes est arrêté à El-Biar, leur chef Allal Mezzi, conseiller municipal d'El-Biar, réussi à s'enfuir.

20 Octobre : - Selon un sondage IFOP : « Selon vous, faut-il que l'Algérie garde son statut de département français, ou accepteriez vous un lien moins étroit entre l'Algérie et la France métropolitaine ». Réponses :
Statut de département : 47%
Liens moins étroits : 26%
Sans opinion : 27%

21 Octobre : - Ali la Pointe, de son vrai nom Amar Ali, qui vient de s'évader, prend contact avec Yacef Saadi, qui en fera son adjoint.

24 Octobre : - Le lieutenant colonel Bigeard prend le commandement du 3°RPC.

30 Octobre : - Le FLN donne comme consignes aux musulmans de : « Ne plus boire, ne plus fumer, ne plus s'amuser. » (les contrevenants auront, le nez, les lèvres, la langue ou les oreilles coupées, quand ils ne seront pas égorgés, découpés ou pendus).

31 Octobre : - Le nombre d'attentats FLN pour toute l'Algérie s'élève à plus d'un millier depuis novembre 1954.

2 Novembre : - Ben M'Hidi prend le commandement de la Zone Autonome d'Alger, avec Yacef Saadi comme adjoint.

8 Novembre : - Le député d'Alger, Paternot, s'élève à l'assemblée nationale contre le scandale de l'alfa. La « Sté Général des Alfas », dont le principal actionnaire, Georges Blachette, est concessionnaire exclusif de 690.000 hectares depuis 1873 pour une redevance, de 15 centimes la tonne d'alfa ramassée, qui n'a jamais été réévaluée, et alors que la valeur de 100.000 tonnes d'alfa est de 3 milliards de francs la Sté ne verse que 15.000 francs de redevance au trésor public français. (Robert Lacoste fera passer la redevance, de 0,15 franc la tonne, à 1.000 francs).

10 Novembre : - Ben Boulaid (chef rebelle, qui va prendre le commandement de la zone des Aurès) arrêté le 9/02/55, s'évade de la prison de Constantine.

15 Novembre : - Début de l'offensive du FLN contre le milieu musulman Algérois, (la quasi totalité des truands sera tué ou ralliera le FLN).

29 Novembre : - Chute du Gouvernement Edgar Faure.

1 Décembre : - Effectifs de l'armée en Algérie 160.000 hommes.

7 Décembre : - Un véhicule dans lequel circule, Ferhat Abbas, Ahmed Francis (Futur ministre des finances du GPRA) et Amara Mohamed, le président des étudiants musulmans d'Alger, est contrôlé à un barrage, Ferhat Abbas n'est pas inquiété mais ses compagnons sont arrêtés, ils seront relâché un peu plus tard.

10 Décembre : - Le Chef du MNA, d'Alger, est tué par le FLN.

12 Décembre : - A Alger deux bombes, FLN, explosent aux cinémas Olympia et Donyazad qui lui ne passe que des films en langue Arabe, faisant 21 blessés musulmans à qui le FLN reproche de s'amuser.
- Les élections en Algérie sont reportées.

15 Décembre : - En Algérie la mobilisation des Français de souche touche 22% de la population active, et comprend 5.500 appelés, 7.000 rappelés ainsi que les Unités Territoriales (UT et UT Blindés) qui font un jour de service armé tous les 10 jours ou 15 jours tous les 6 mois.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
 

Année 1955

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Equipe M.C.S. Juniors- année 1955
» Année Spéciale ou Master pro ?
» IUT Saint-Cloud DUT Année Spéciale - admissions 2009
» Tenues des pilotes années 60 en Polynésie...
» photos de LEVERD Georges année 1966 a 1974 (parti 1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le coin des Anciens :: Période AFN 1952 - 1962-