AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous soutenons pleinement l'action entreprise par W.R.S Radio que vous trouverez sur http://wrs.monsiteradio.com

Partagez | 
 

 Décés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarLEGIO66MembresMembres
Messages : 83
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 77
Localisation : Pyrénées Orientales
MessageSujet: Décés   Lun 12 Juil - 16:24

UN RENVOI


Chers camarades,

Je vous fais part d'une bien triste nouvelle que j'ai apprise hier en fin de matinée.

Un grand soldat, ancien de la deuxième guerre mondiale, d'Indochine et d'Algérie, Grand Officier de la Légion d'Honneur, nous a quittés.

Hospitalisé depuis 3 jours à la clinique Franceville de Périgueux suite à un cancer des poumons, le commandant Henri Loustau, président de la FACS et ancien président national de l'UNP (1986-1990), a été emporté suite à un afflux brutal du sang dans les poumons.

Au nom de l'UNP et de tous ses membres, je vais adresser à madame Loustau, à sa famille, aux membres de la FACS nos condoléances attristées et leur exprimer notre douloureuse sympathie.
Nous partageons leur peine et nous associons à leur tristesse.



Afin d’accompagner le commandant Henri Loustau dans son dernier voyage, je demande à tous ceux qui le peuvent, et principalement au délégué régional Aquitaine, aux membres de la section DORDOGNE et des sections d'Aquitaine, de se tenir prêts à assister en tenue UNP avec les drapeaux des sections aux cérémonies d'obsèques ou de s'unir par la pensée et l'intention à ceux qui seront présents.

Les obsèques sont fixées au vendredi 16 juillet à 15h à Rouffignac Saint Cernin-de-Reilhac 24580, près de Périgueux, en Dordogne.


Je demande au président de la section UNP 240, le chef de bataillon (er) Garrissou,et à sa section de tout faire pour aider Madame Loustau à préparer les obsèques.

Je vais tout faire pour être présent à la cérémonie le 16 juillet.

Je compte sur la présence d'un maximum de section avec leurs drapeaux pour honorer le départ de ce grand soldat.
Par avance, je vous en remercie et sais pouvoir compter sur votre entière solidarité envers une grande figure du monde parachutiste et un frère d'armes prestigieux au passé exceptionnel.


Je compte par avance sur vous.


Avec ma fidèle amitié para,


C. Piquemal
Président national UNP


Le Commandant Henry-Jean LOUSTAU
Originaire du Sud-Ouest, Henry-Jean LOUSTAU est étudiant à Toulouse lorsqu’il rejoint la Résistance en 1942.
Tour à tour agent d’un réseau, puis dès 1943 chef de maquis de l’Armée secrète en région 5, il a terminé la Seconde Guerre mondiale plusieurs fois cité et a été décoré de la médaille de la Résistance.
Volontaire par la suite pour servir en Extrême-Orient, Henry-Jean LOUSTAU est en 1945 affecté à Madagascar, puis à Colombo où sont regroupées les forces françaises.
Après la capitulation du Japon, il sert en Indochine où il combattra sans discontinuer de 1945 à 1954. Sous-lieutenant en 1945, lieutenant en 1947, il sera par la suite promu capitaine à titre exceptionnel en 1950.
Rapatrié après l’armistice, il servira dans deux cabinets ministériels puis en Algérie à l’époque des «rappelés».
Promu commandant en 1957, l’un des plus jeunes de l’armée française, il sera désigné ensuite pour occuper les fonctions de chef de cabinet militaire du Haut-commissaire dans l’océan Pacifique, gouverneur de la Nouvelle Calédonie et dépendances.
De retour en Algérie, Henry-Jean LOUSTAU se dépensera sans compter à la tête d’un bataillon opérationnel pour faire triompher la «solution la plus française» selon les directives de ses chefs.
Cet engagement le conduira à la révolte, à la condamnation et à l’exil volontaire durant vingt ans au cours desquels il travailla comme cadre supérieur pour Saint-Gobain au Brésil, de 1962 à 1968, puis en Espagne et au Portugal, de 1968 à 1981.

Commandeur de la Légion d’honneur en 1958, à trente cinq ans, titulaire de vingt-deux titres de guerre, dont dix-sept citations, quatre fois blessé, titulaire de dix autres décorations françaises et étrangères dont les croix de guerre vietnamienne et cambodgienne, Henry-Jean LOUSTAU, aujourd’hui dignitaire de la Légion d’honneur comme Grand-Officier ainsi que de l’Ordre national du Mérite comme Grand-Croix, figura en son temps parmi les officiers les plus remarqués de l’armée française.

Vice président sous la présidence du colonel ROMAIN-DESFOSSES, le commandant LOUSTAU lui succède, de 1986 à 1990, à la tête de l’Union Nationale des Parachutistes (UNP).

Sous son mandat, quelques innovations sont réalisées :
1. Les statuts sont revus. En particulier, le Président national est élu pour 3 ans avec limite d’âge fixée à 73 ans ;
2. Le Règlement intérieur est mis à jour en conséquence ;
3. Le siège de l’UNP est transféré de la rue Saint-Joseph à la rue de l’abbé Groult (Paris 15ème) ;
4. Un Comité d’Honneur composé de chefs historiques et de parachutistes de renom et de tous grades est créé ;
5. Création de l’Union Européenne des Parachutistes (UEP), le 25 novembre 1989 ;
6. Un prix littéraire «André ZIRNHELD» est créé au bénéfice d’un auteur parachutiste ayant contribué à faire connaître l’épopée para ;
7. Une association des sports aériens est créée ;
8. Un voyage à CAMERONE (Mexique) est organisé dans le cadre de «Paratours», destiné à organiser des voyages au profit de l’UNP.

Henry-Jean LOUSTAU a écrit 4 ouvrages :
«Derniers combats d’Indochine»,
«Guerre en Kabylie»,
«Les deux bataillons», aux éditions Albin Michel et
«Flashs de guerre» aux éditions Publisud.

Le commandant LOUSTAU était Président de la Fédération des anciens combattants résidant hors de France (FACS Nationale) et siègeait au Conseil Supérieur des Français de l’Etranger comme membre désigné par le gouvernement.

ETATS de SERVICE

Né le 4 juillet 1923 à Ville d’Avray (Hauts-de-Seine), il entre dans la Résistance en novembre 1942 au titre de l’ORA (Organisme de Résistance de l’Armée).
Il est chargé par le B.C.R.A. d’organiser des maquis de l’armée secrète et les parachutages d’armes. Chef d’un maquis armé de l’A.S. en région 5 de 1943 à 1944.
Création de la Brigade RAC future 50ème RI.
Certificat d’appartenance au F.F.I. (Forces Françaises de l’Intérieur) n° 43 733 du 22 juillet 1950 délivré par la 4ème R.M. (Région Militaire).
Aspirant de réserve jusqu’au 1/10/1944, puis Sous-lieutenant de réserve.
Opérations sur le Front de l’Atlantique (poche de Royan) et sur le Front de l’Est en 1945.
Nommé Sous-lieutenant d’active le 1er juin 1945, il est désigné pour servir en Extrême-Orient et débarqué en Indochine le 28 décembre 1945.
En Indochine du 28/12/1945 au 24/12/1954 a servi successivement au I.B.M.E.O., 11/I.R.M.C./B.C.C., 1er B.M.I.-G.C.M.A.-4ème B.C.C. - 5°B.P.V.N.
Nommé lieutenant le 1/6/1947, capitaine le 30/6/1950, commandant le 31/12/1957.
Commandant d’un bataillon en Algérie en 1956.
Chef de cabinet du Haut-Commissaire de Nouvelle Calédonie et dépendances en 1957-1958.
Commandant d’un bataillon en Algérie de 1959 à 1961.
Quitte l’armée en 1961.

Le Commandant Henry-Jean LOUSTAU est titulaire de :

La Légion d’honneur – Dignité de Grand-Officier
Ordre National du Mérite - Dignité de Grand-Croix
La Croix de Guerre 39-45 (5 citations)
La Croix de Guerre des T.O.E. (10 citations)
La Valeur Militaire (2 citations)
La Médaille de la Résistance
La Croix du Combattant Volontaire avec agrafe 39-45
4 blessures de guerre
Breveté parachutiste en Indochine
Breveté commando
Diplômé Militaire Supérieur.



Le Commandant Lousteau, la Princesse Noly du Laos, S.A.I. la Princesse Vinh Thuÿ et Maître Elie Hatem



Le Commandant Loustau
Revenir en haut Aller en bas
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: Décés   Lun 12 Juil - 17:01

Encore un Grand Officier avec un magnifique parcours militaire qui nous quitte.

Mes condoléances à toute sa famille, proches, amis, frères d'armes, parachutistes.

Je m'incline en présentant mes Respects au Commandant Henry-Jean LOUSTAU.



Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
 

Décés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Saint Michel, Patron des Paras :: Saint Michel les a rappelé-