AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous soutenons pleinement l'action entreprise par W.R.S Radio que vous trouverez sur http://wrs.monsiteradio.com

Partagez | 
 

 La bataille de RC-4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatarCharognardMembresMembres
Messages : 67
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 75
Localisation : Ile de France
MessageSujet: La bataille de RC-4   Ven 16 Juil - 11:16

Rappel du premier message :

Circonstances

Le général Revers, chef d'état major de l'armée de terre, suite à une visite en Indochine début 1949, rédige un rapport qui préconise l'évacuation de Cao Bang et des postes intermédiaires de la RC4 jugés inutiles, exposés et dont le ravitaillement épuise le corps expéditionnaire.

Les hésitations et les divergences de vue entre le général Carpentier, chef du corps expéditionnaire et des forces terrestres, et le général Alessandri qui commande la ZOT, font que l'opération est reportée plusieurs fois.

Pourtant, la récente victoire des forces communistes sur celles de Tchang Kaï-chek va permettre aux forces rebelles de s'entraîner et de se renforcer considérablement juste derrière la frontière à l'abri d'une intervention française.

Chronologie des événements

25 au 27 mai
Prise de Dong Khê (2e et 3e compagnies du BM de 8e RTM, 146e CLSM) par la brigade 308 Viet Minh (TD 88 et TD 102). Prise de conscience de l'état major français des modifications de la menace : le Viet Minh dispose maintenant d'une armée puissante équipée d'artillerie.

27 mai
À partir de 17h00, le 3e BCCP du commandant Decorse est parachuté directement sur Dong Khê . Le soir la ville est reprise. Le 10e Tabor marocain rejoint Dong Khê le 31 mai.


2 septembre
L'état major français prend la décision d'évacuer Cao Bang. L'opération est confiée au colonel Constans qui commande la ZFNE à Lang Son. Le colonel Charton doit évacuer Cao Bang et rejoindre la colonne de soutien du colonel Lepage.

15 au 18 septembre
Prise de Dong Khê (5e et 6e compagnies du II/3e REI) par le Viet Minh (TD 102 et TD 36).

16 septembre
Mise en route vers That Khé de la colonne Lepage, constituée du BM du 8e RTM et du GTM (1er, 3e et 11e Tabors marocains).

17 et 18 septembre
Le 1er BEP saute sur That Khé.

23 septembre
Le 3e Tabor est aérotransporté sur Cao Bang afin de renforcer la garnison et de tromper l'ennemi sur les intentions de l'état major.

24 septembre
Le groupement "Bayard" effectue une opération sur Poma, au nord-est de That Khê. Le 1er BEP et le 1er Tabor accrochent le TD 246 et le régiment de régionaux "Chu Luc" de la brigade 308. Les deux bataillons doivent se replier sur That Khé.

29 septembre
Début de l'opération de diversion "Phoque" sur Thaï Nguyen à 200 km au sud de Cao Bang sur la RC3. Confiée au colonel Gambiez elle met en oeuvre un effectif de 4 500 hommes, soit 7 bataillons, une Dinassaut et l'ensemble des moyens aériens du Tonkin. Le 7e BCCP saute sur l'objectif le 30 septembre. L'opération est un échec : l'ennemi n'est pas au rendez-vous !

1er octobre
Début de l'opération "Tiznit" : les 1er et 11e Tabors, le BM du 8e RTM, le 1er BEP et les partisans doivent rejoindre Dong Khê. Le 1er BEP accroche les forces rebelles à Loung Phai et tente en vain de reconquérir Dong Khê avec des effectifs réduits.

2 octobre
Une nouvelle tentative de reprise de Dong Khê est stoppée par l'état major : c'est le début de l'opération "Thérèse". La colonne Lepage a pour mission de couvrir l'abandon de Cao Bang et de faire la liaison avec la colonne Charton à Nam Nang au nord-ouest de Dong Khê. Ce même jour, le TD 246 anéantit la 1re compagnie du BM du 8e RTM à Na N'Gaum.

Durant la nuit du 2 au 3, les 58e et 59e Goums du 1er Tabor sont attaqués par le TD 209 au sud-ouest de Dong Khê. Le 5e Goum du 11e Tabor est quant à lui harcelé par le TD 246 sur le Na Kéo, il devra son salut à l'intervention du 1er BEP mais sera quasiment décimé.

3 octobre
Lepage rassemble les 2e, 3e et 4e compagnies du BM du 8e RTM et le 1er Tabor sur les cotes 760 et 765 au sud-ouest de Dong Khê. Ces 1 300 hommes doivent lui permettre d'établir le contact avec la colonne Charton tandis que le 1er BEP et le 11e Tabor, regroupés sur le Na Kéo et formant le sous-groupement Delcros, restent en protection au sud de Dong Khê. Ils résistent toute la journée du 3 mais doivent décrocher le soir faces aux attaques répétées des TD 36 et TD 246.

Nuit du 3 au 4 octobre
Le sous groupement Delcros essaie de rejoindre Loung Phai mais, attaqué au niveau du « Boulevard de la 73/2 » par le TD 246, il doit faire demi-tour et retrouver le gros de la colonne sur la cote 765.

3 octobre
La colonne Charton quitte Cao Bang après avoir détruit les fortifications et les munitions restantes. La progression est fastidieuse du fait des destructions effectuées par le Viet Minh et de la présence de nombreux civils.

4 octobre
Sous la pression du TD 246, le 8e Goum doit quitter Loung Phaï et rejoindre la cote 608. Le 3e Goum quant à lui tient la côte 703 plus à l’est.
L'après midi, Lepage replie l'ensemble de ses troupes autour des cirques de Coc Xa : 1er et 11e Tabors et BM du 8e RTM.
Sur ordre, la colonne Charton quitte la RC4 par la piste de Quang Liêt afin de retrouver la colonne Lepage.

5 octobre
A 18 heures, la section du lieutenant Tchiabrichvili de la 1e compagnie du 1er BEP est anéantie sur la cote 533 par le TD 88.
En fin de soirée, le 1er BEP part rejoindre le reste du groupement Bayard.
Un détachement de partisans, aux ordres du capitaine Morichère, constitué des 136e, 138e et 142e CLSM est accroché à Quang Liêt.
Le reste de la colonne Charton bifurque sur la cote 570.
La 140e CLSM reste quant à elle avec la colonne de civils.

6 octobre
Au matin, le 1er BEP rejoint la colonne "Bayard".
Le dispositif Lepage, rassemblé à Coc Xa, est entièrement encerclé par les force Viet Minh (TD 36, 88, 102 et 174).
La 142e CLSM de Mentec s’installe en défense sur la côte 590 et est rejointe par les 136e et 138e CLSM qui ont été accrochées en tentant d’atteindre la côte 477.
Finalement c’est le 3e Tabor qui parvient à occuper la côte 477 évacuée par l’ennemi.
Le groupement Labaume – indicatif « Rose », constitué à partir de la garnison de That Khé (CCB, 7e et 8e compagnies du II/3e REI), de parachutistes Thô et d’éléments du 11e Tabor rejoignent la cote 608 afin d’établir un recueil.

7 octobre
A partir de 3 heures du matin, le 1er BEP tente de percer l’encerclement au niveau de « la source »: dans l’ordre le peloton d’élèves gradés, la 2e compagnie puis la 3e compagnie sont anéantis. Le 1er BEP n’existe plus ! C’est au tour du 1er Tabor, avec en tête le 59e Goum emmené par le lieutenant Xavier du Crest de Villeneuve, de s’élancer et d’ouvrir le passage. Le reste de la colonne, qui a abandonné les blessés avec les médecins, s’engouffre dans la brèche et rejoint la côte 477. La 1re compagnie du 1er BEP, qui tente de passer par les crêtes, est elle aussi accrochée mais réussira néanmoins à s’échapper de Coc Xa et à rejoindre Lepage.
Au matin, la 138e CLSM de Morichère rejoint Charton et est envoyée en protection sur les crêtes qui dominent Ban Ca.
Entre temps, le TD 88 a pris la côte 477 en délogeant le 36e Goum mais n’a pas réussi à vaincre le 51e Goum.
La côte 477 est reprise par le III/3e REI qui perd son chef le commandant Forget.
Les rescapés de Coc Xa, dont Lepage, rejoignent la colonne Charton.
L'après midi, l’ensemble des deux groupements tente de rejoindre That Khé. Charton tombe sur le TD 174 au niveau de Ban Ca où il est fait prisonnier. Les rescapés du 1er BEP (150 hommes environ) tentent quant à eux de passer par l’est. Ils sont stoppés par le TD 174 et perdent leur chef le commandant Segrétain. De même, la colonne Lepage essaie de rejoindre la côte 608 mais est disloquée au gré des combats (TD 88 puis 174). Lepage est capturé le 9 octobre.
8 octobre
A 18 heures, le groupement de parachutistes, constitué du 3e BCCP et d’une compagnie de marche du 1er BEP saute sur That Khé. Il reçoit pour objectif d’atteindre le pont Bascou au nord de That Khé afin de protéger le groupement « Rose » dans sa retraite.
A 21 heures, sur ordre, le groupement « Rose » se replie sur la côte 703.

9 octobre
Après quelques accrochages, le groupement de parachutistes et le groupement Labaume, renforcés des 3e et 8e Goums, font leur jonction.

10 octobre
Evacuation de That Khé, à partir de 23 heures. Le groupement de parachutistes, resté en arrière, est assailli par les troupes rebelles.
Traqué pendant 3 jours par le TD 246, le TD 174 et un régiment "Chu Luc" le groupement est finalement anéanti.


17 octobre
Cédant à la panique, le colonel Constans évacue Lang Son et laisse au rebelles suffisamment de matériel pour équiper une division.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://indochinefrancaise.xooit.com/portal.php

AuteurMessage
ParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Sam 31 Juil - 18:40

Le 11 juin 1950

Le 3° BCCP reçoit, dans la matinée, l'ordre de se tenir prêt au déplacement sur Cao-Bang.
Le personnel devant être largué, le matos posé sur le terrain, dès la mise en place des avions de transports à Langson.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
ParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Sam 31 Juil - 18:43

Le 12 juin 1950

Le 3° BCCP est entièrement regroupé à Cao-Bang à 17 heures.

Il incorpore un groupement opérationnel aux ordres du Commandant GRALL.


Ce groupement comprend le III/3° REI, la section Para Tho, des éléments de la garnison de Cao-Bang (8° RTM et Partisans).

Le GLAP fournit le PC, la section du génie et un détachement de la SEPP.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
ParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Sam 31 Juil - 18:44

Le 18 juin 1950

Le groupement effectue un raid à l'Ouest de la ville, qui tombe dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
ParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Sam 31 Juil - 18:51

Le 24 juin 1950

Début de l'opération "ALBATROS" dont l'objectif est la destruction des installations vietminhs à l'intérieur du massif calcaire de Ke-Chang.

La base de départ est atteinte après une marche de nuit très difficile.

Le débouché du 3° BCCP est appuyé par 9 "JU52" et 8 "Kingcobra".

Le GC2 en tête, renforcé par la section Tho et le génie, avance pour s'emparer du village qui ferme la vallée de BAN-NUA.


Il est pris à partie par de nombreuses armes automatiques installées dans les calcaires.

L'artillerie ne peut tirer dans les angles morts.

La chasse n'est plus en l'air, les mortiers du bataillon sont inefficaces dans les rochers.

Le GC2 reçoit l'ordre de se replier.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
ParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Sam 31 Juil - 18:58

Le 25 juin 1950

L'attaque est reprise après une grande et forte préparation de l'aviation, qui reste sans résultat.

Le bataillon se casse les dents sur une position naturellement fortifiée.

Les appuis, tirs directs et fortes concentrations d'artillerie, manquent, les voltigeurs également.

Le bataillon est à effectif réduit, les GC sortent à 70 hommes, mais ils continuent à emporter la totalité de son armement collectif, ses munitions, les matériels radio et d'infirmerie qui représente le double de l'effectif réel sur le terrain.

Les 70 coolies emmenés ne suffisent pas à la tâche.
Il en faudra 16 pour seulement brancarder un officier mort et 1 blessé.

Les hommes valides sont lourdement chargés et se fatiguent rapidement.
Les rations mal adaptées et la chaleur n'arrangent rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
ParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Sam 31 Juil - 19:07

JUILLET 1950

1° et 2 juillet 1950


Nouvelle opération au Nord-Ouest de Cao-Bang en direction d'An-Lai.

Le 3° BCCP couvre à l'Est la progression de la Légion Etrangère chargée de détruire les installations rebelles.

Le mauvais temps, le terrain impraticable facilitent la tâche des vietminhs qui bloquent paras et légionnaires.

Deux armes automatiques ne peuvent être neutralisées ni par l'aviation ni par l'artillerie.

Dépité, le groupement rejoint Cao-Bang le 3 juillet dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
ParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Sam 31 Juil - 19:09

5 et 6 juillet 1950

Le 3° BCCP est reconduit en avion sur sa base arrière d'Hanoï.

Ces échecs n'ont guère soulevés de commentaires.

On ne retiendra que la magnifique reprise de Dong-Khé.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
ParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 15 Aoû - 20:11

Le 1° septembre 1950

Les forces du Vietminh s'apprêtent à attaquer les postes jalonnant la RC4 au Nord de Langson.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
ParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 15 Aoû - 20:13

Le 16 septembre 1950

6 bataillons dont 1 d'artillerie, des régiments indépendants 165 et 174 se lancent à l'assaut de Dong-Khé.

L'attaque est exécutée dans le cadre d'une action d'ensemble mettant en jeu 15 bataillons dont 2 sont chargés de couvrir la RC4 au Nord.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 15 Aoû - 20:17

Le 18 septembre 1950

Après 2 jours et 2 nuits de combat, la citadelle de Dong-Khé est prise, malgré la forte résistance désespérée des 300 Légionnaires de la garnison.

Le groupement mobile LEPAGE basé à Langson se regroupe à That-Khé sans avoir rien pu faire pour le poste sacrifié.

Sur une quarantaine de kilomètres, à l'Est et au Nord de Dong-Khé, 14 bataillons, dont 3 d'artilleries sont massés.

Le 3° BCCP opère alors au LAOS.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarCharognardMembresMembres
Messages : 67
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 75
Localisation : Ile de France
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Mar 17 Aoû - 18:20



Le lieutenant Stien et le capitaine Jeanpierre officiers qui ont vécu l'enfer de la RC-4.
La photo de Jeanpierre date de 1957 et non d'Indochine.
Le lieutenant Stien esttoujours parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
http://indochinefrancaise.xooit.com/portal.php
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Mar 17 Aoû - 18:25

Bonjour Jean Pierre,

Merci pour ces 2 photos.
Un grand respects à ces deux personnages de légende de la Légion Etrangère.

Pramicalement Colo
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarCharognardMembresMembres
Messages : 67
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 75
Localisation : Ile de France
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Mar 17 Aoû - 19:09

ParaTDM a écrit:
Bonjour Jean Pierre,

Merci pour ces 2 photos.
Un grand respects à ces deux personnages de légende de la Légion Etrangère.

Pramicalement Colo
Nicolas

Je vais en préparer d'autres Nicolas et puis bien l'entête du forum...!
Paramicalement
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
http://indochinefrancaise.xooit.com/portal.php
InvitéInvité
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Mar 17 Aoû - 19:23

Revenir en haut Aller en bas
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Mer 18 Aoû - 4:44

Bonjour Patrick,
Bonjour Jean Pierre,

pour le lien vers la bibliothèque, Patrick.

Jean Pierre, merci d'avance pour les photos que tu pourras mettre sur le forum.

Pour ma pomme, j'ai fini mon brouillon, donc vous trouverez la suite de cette bataille et jusqu'à la chute du 3° BCCP, dans quelques jours.

pour votre patience.

Paramicalement Colo bien à vous
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarCharognardMembresMembres
Messages : 67
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 75
Localisation : Ile de France
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Jeu 19 Aoû - 14:56



Evacuation des blessés par un Junker-52
Revenir en haut Aller en bas
http://indochinefrancaise.xooit.com/portal.php
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Jeu 19 Aoû - 15:23

Bonjour Jean Pierre,

Cool la photo

Où as tu bien pu dénicher cette photo ?

Je vais essayer de trouver des photos des JU52, Dakota, Nord-Atlas afin de les mettre sur le forum.

Bien à toi
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 9:35

ParaTDM a écrit:

Pour ma pomme, j'ai fini mon brouillon, donc vous trouverez la suite de cette bataille et jusqu'à la chute du 3° BCCP, dans quelques jours.

pour votre patience.

Paramicalement Colo bien à vous
Nicolas

Depuis le 04 août 1950, le GC3 du 3° BCCP et un commando du 7° BCCP ont été largués sur Sam-Teu pour aider à la construction d'un nouveau poste.

Ils ont été suivis le 1° septembre à Sam-Neua par le reste du Bataillon Thaï n°3.


Dernière édition par ParaTDM le Dim 22 Aoû - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 9:38

1° octobre 1950

6 Bataillons participent à l'opération de diversion "Phoque",dont le 7° BCCP, qui sautent à Thai-Nguyen avec le PC du GLAP et la CIP du 3° BCCP.

L'occupation de la ville oit attirer les forces Viteminh vers le sud et soulager le secteur de la frontière, mais la diversion reste sans effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 9:45

Le 7 octobre 1950

Resté au Laos le 04 octobre, le 3° BCCP rapatriable comme le 1° BEP, est complètement épuisé par les récentes opérations autour de Sam-Teu et Sam-Neua.


Vus la quantité de malades et d'inaptes opérationnels, ses effectifs sont réduits à 2 petites compagnies commandées par le Capitaine CAZAUX.

Le Commandant du GLAP décide de mettre en alerte soit l'élément Cazaux, soit l'élément du 2° BEP.

Dans les 2 cas, une Cie de Légion, constituée avec du personnel arrivée de Sidi-Bel-Abbès pour relever le personnel rapatriable du 1° BEP doit compléter le bataillon.

Le 3° BCCP est mis en alerte dans la journée.

Sa mission :
Tenir That-Khé pendant que la garnison du poste partira à la rencontre des colonnes bloquées au Nord.


L'E.M. alerte également la Cie de Marche du 1° BEP qui vient d'arriver d'Algérie et qui est commandée par le Lieutenant Loth.

Pour cette opération, le 3° BCCP sera commandé par le Cne Cazaux qui dispose des unités suivantes :
- l'élément LOTH
- le GC 1 du Cne Braquilanges
- le GC 3 du Cne Mourier
- des éléments du GC 2 détachés au GC 1 avec les Lieutenants Kermarrec et Rougier et au GC 3 avec le Lieutenant Chevret
- 21 hommes de la 3° CIP
Le reste de la Cie venant de participer à l'opération "Phoque" sur Thaï-Nguyen.

En tout, 268 hommes dont la plupart ne reviendront pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 10:17

Le 8 octobre 1950,

Le temps est mauvais. Le plafond s'amuse avec les sommets.

A 5 heures du matin, les Paras perçoivent les parachutes.
La plupart sont considérés comme réformés, certaines voiles sont humides.

Après un faux départ, le Bataillon décide de fêter la Saint Michel. Le lapin, les frites et le dessert sont "dégustés" sur le parking, dans un effroyable mélange dans les gamelles.

En début d'après-midi, une éclaircie est annoncée.
Les avions pourront peut-être décoller.

A 14 h 20, l'ordre de départ est donné.

Les hommes ont du mal à s'équiper avec les parachutes rouillés.
Le plafond est toujours aussi bas.

La première vague est parachutée sur That-Khé à 16 heures.
La seconde à 18 h 30.

Le saut cause 3 morts : 1 torche et 2 ruptures de SOA qui ne fait pas de cadeau à si basse altitude.

Le PC du Bataillon et ses 2 petites compagnies occupent le "piton" japonais qui domine la RC4 au Nord.

La compagnie du Lieutenant Loth est regroupée à That-Khé même.

Le chapeau de brousse qui est moins lourd et moins encombrant, remplacent rapidement le casque.

A 19 h 30, le 3° BCCP doit se porter sur les hauteurs dominant du Pont Bascou, qui est tenu par des éléments détachés de la garnison, et notamment les Légionnaires qui ont essayé de tendre la main aux rescapés de la RC4.

Le régiment Vietminh 174 est alors en train d'arriver de Polien et occupe avec 3 bataillons les hauteurs à l'Ouest de la route.
Son 4° bataillon menace directement That-Khé.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 10:22

Le 9 octobre 1950

Aux alentours de 10 heures, le 3° BCCP entend des rafales, et voit s'avancer une colonne amie de 200 hommes environs.

Sa progression est bloquée par les Viets.

Le GC3 du Cne Mourier est envoyer sur décision du Cne Cazaux pour lui prêter main-forte.

La Cie est également prise à partie par les Viets.
La chasse intervient.

De nouveaux rescapés sont en vue à 14 heures.

Le GC3 se déplace et perçoit le renfort d'une section du GC1.

En début de soirée, le Cne Mourier et ses hommes se replient sur le Pont Bascou.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 10:26

Le 10 octobre 1950,

Tout le Bataillon décroche vers le Sud.

Dans la nuit du 10 au 11, le Cne Cazaux reçoit l'ordre de partir le plus rapidement possible pour Na-Cham


A minuit, l'arrière garde de la garnison de That-Khé quitte ses positions.

Les mouvements du "3" ont été retardés par le manque d'ordre émanant du Commandement de Lang-Son qui s'obstine à diriger les manoeuvres sur cartes, et par la lenteur des éléments ayant passé avant lui le Pont Bascou.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 10:31

Le 11 octobre 1950,

Durant toute la journée, le "3" est harcelé par l'ennemi.

Le Cne Cazaux demande par radio aide et munitions. Il n'aura rien. Il recevra par contre l'ordre d'abandonner les blessés et de marcher toujours plus vite sur Na-Cham.

Le Bataillon se scinde en 2 : le Cne Cazaux et la Cie Loth filent par l'Est, tandis que le GC1 et le GC2 descendent par le Sud-Est.

Des parachutistes tombent, de plus en plus nombreux sous les attaques des Viets.

Le Bataillon est alors averti que le commandement se propose de larguer le 2° BEP aux abords de Déo-Cat.
Cette idée est abandonnée et le "3" reçoit l'ordre de revenir sur ses pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 10:36

Le 12 octobre 1950

Vers 21 heures, le Cne Cazaux donne l'ordre de rejoindre la RC4 par le plus court chemin, sous une pluie battante.

Il pense être à 2 heures de Na-Cham.

La progression devenant de plus en plus difficile, le "3" s'arrête pour la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
InvitéInvité
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 10:48

Bonjour,

Le Capitaine CAZAUX :

http://promocazaux.voila.net/


Patrick
Revenir en haut Aller en bas
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 10:57

Le 13 octobre 1950,

La marche reprend vers 10 heures.
La progression est de-nouveau stoppée par les Viets alors que le Bataillon n'est qu'à 5 kilomètres de Na-Cham.

Le Cne Cazaux comprend qu'il n'atteindra pas le poste avant son évacuation.
Il donne ses ordres en conséquences :
- Si le Bataillon est tronçonné, il faudra détruire les armes lourdes et tenter d'atteindre Lang-Son par la montagne, par groupe de 10 ou 12 en continuant les attaques.


Vers 15 heures, le GC1 du Cne de Braquilanges subit de fortes pertes.

Vers 16 heures, le Bataillon est divisé en 4, chacun d'eux ayant regroupés des rescapés de la RC4 ou de la garnison de That-Khé.


Le détachement du Cne de Braquilanges comprend le GC1 (moins le Commando Rougier), le Lieutenant Chevret et 2 sticks du GC3.

Le deuxième est celui du Cne Mourier qui a sous ses ordres le 1° du GC3, 12 Légionnaires du BEP, le Lieutenant Planet et l'Adjt/Chef Quéré du PC du Bataillon.

Le troisième est commandé par le Cne Cazaux et comprend le PC du Bataillon, le Commando du Lieutenant Rougier et le 2° du GC3.


Enfin, il y a la Cie Loth.

A 17 heures, le Cne Cazaux et ses hommes sont encerclés sur 1 piton.
Ils se dégagent mais tombent de-nouveau dans une embuscade sur une autre hauteur.


Seuls 6 hommes parviendront à rejoindre des postes amis.

Le Capitaine Cazaux est fait prisonnier.

Le détachement de Braquilanges est également attaqués de toutes parts.
Seuls le Caporal Chef BRIANT et le Soldat GUENARD du GC1, le Caporal Chef KERGROACH et les Soldats ASTRUC et FORSTER du GC3 rejoindront Dong-Dang le 17 à 22 heures, soit 1 heure avant son évacuation.

Le détachement du Cne Mourier subit le même sort.
Seuls le Cne Mourier, le Lieutenant Bellamy et l'Adjt/Chef Quéré échapperont à la mort ou à la capture.

Sans vivres, ni munitions, exténués, les Paras-Colos maintenus en arrière garde disparaissent "dans une densité" hallucinante de "rebelles" qui tiennent chaque hauteur et chaque piste.

Une quinzaine d'hommes seulement parviendront à rejoindre après avoir marchés pendant 4 jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 11:04

Le Bataillon est définitivement anéanti.

Avec d'autres officiers, le Cne Cazaux est emmené au camp de Kuang-Uyen près de Cao-Bang.

En décembre 1950, il s'évade en compagnie de 4 camarades.

Le cinquième jour, dénoncé par des villageois, il est repris par les Viets.

En juillet 1951, il est épuisé par la dysenterie mais les Viets refusent de le soigner, sachant qu'il a incité les prisonniers à ne pas signer le manifeste du camp.

Il continue à assurer les corvées, faisant jusqu'à 20 kilomètres par jour.

Le 9 octobre 1951, après une année de calvaire moral et physique, le Capitaine CAZAUX succombe, à Ban Ca - commune de Bong-Son - arrondissement de Trung Kanh Phû.



Le Capitaine CAZAUX préférant la mort au déshonneur.


Dernière édition par ParaTDM le Dim 22 Aoû - 11:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 22 Aoû - 11:19

Deux Bataillons ont sombré dans le naufrage de la RC4 où l'armée française a perdu en 3 semaines :

- 8 bataillons soit environ 7 000 hommes ;
- 13 canons ;
- 450 véhicules ;
- 120 mortiers ;
- 3 pelotons blindés ;
- 940 mitrailleuses ;
- 1 200 fusils mitrailleurs ;
- 8 500 fusils.

De quoi armer 1 division Vietminh de 15 000 hommes.

Le corps de bataille Vietminh galvanisé par sa victoire sur les meilleurs troupes françaises : Tabors, Légionnaires et Paras, s'apprête à envahir le Delta et à terminer la guerre du Tonkin.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
avatarCharognardMembresMembres
Messages : 67
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 75
Localisation : Ile de France
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Ven 27 Aoû - 18:03



Le général Carpentier et le Colonel Lepage avant le déclenchement de l'évacuation de Cao Bang.
Revenir en haut Aller en bas
http://indochinefrancaise.xooit.com/portal.php
avatarParaTDMAdminAdmin
Messages : 616
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 46
Localisation : Haillicourt - Pas de Calais
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   Dim 5 Sep - 10:12

Bonjour à tous,

Je tiens à remercier Henri LE MIRE pour son livre



Dont j'ai lu et relu pour y récolter les informations émises ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://3rpima.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La bataille de RC-4   

Revenir en haut Aller en bas
 

La bataille de RC-4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La bataille du désert. (WW II)
» LA BATAILLE D'ATLANTIQUE
» La bataille de l'atlantique (WWII)
» La Bataille des 10 mots
» Bataille d' Hasting 1066 le jeux...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le coin des Anciens :: Période Indochine 1948 - 1950-